La profession de Guide

Voici quelques éléments pour mieux comprendre la profession de "guides" et d'"accompagnateurs touristiques" :

Vous voulez faire une visite commentée d'un musée de France ou d'un monument historique ?

>Demandez un guide conférencier

Vous voulez faire une randonnée guidée ?

>Demandez un acccompagnateur en montagne

 

Vous voulez faire une petite balade ?

>Demandez un accompagnateur de tourisme ou un guide nature

Le guide conférencier
  • Que fait-il ?

Le guide-conférencier assure des visites commentées (conférences, animations pédagogiques) en français ou dans une langue étrangère, dans un espace ouvert ou fermé. C'est un médiateur culturel qui conduit à destination des publics, des visites, des conférences dans les territoires et les lieux patrimoniaux, dans une démarche de valorisation du patrimoine.

Pour en savoir plus : http://www.fngi.fr/

  • Quelle(s) condition(s) pour être guide conférencier ?

Le guide conférencier doit posséder une carte professionnelle de guide-conférencier. Celle-ci est délivrée aux personnes qui sont titulaires soit:

- d'une licence professionnelle de guide-conférencier

- d'un diplôme national de master et qui ont validé au cours de leur formation les 3 unités d'enseignements suivantes :          .

"compétences des guides-conférenciers,          .

"mise en situation et pratique professionnelle",          .

"langue vivante étrangère".

Le guide conférencier s'il est en activité libérale, doit aussi déclarer son activité et disposer d'une assurance responsabilité civile professionnelle.

 

Un guide doit être titulaire d'une carte professionnelle de Guide-Conférencier lorsque les deux conditions suivantes sont réunies : 
- il réalise une visite commentée dans un musée de France ou un monument historique, 
et

- cette visite est effectuée dans le cadre d'une prestation commercialisée par un opérateur de voyages (agence ou tour-operator notamment).

L'accompagnateur en montagne
  • Que fait-il ?

L'accompagnateur en montagne est un professionnel de la randonnée qui, à titre d'occupation principale ou secondaire, de façon habituelle, saisonnière ou occasionnelle, exerce contre rémunération les activités :
- de conduite et d'accompagnement de personnes dans des excursions ou des ascensions de montagne en rocher, neige, glace et terrain mixte,
- de conduite et d'accompagnement de personnes dans des excursions de ski de randonnée, ski-alpinisme et de ski hors pistes,
- d'enseignement des techniques d'alpinisme, d'escalade et de ski de randonnée, ski-alpinisme et ski hors pistes,
- d'entraînement aux pratiques de compétition dans les disciplines précitées,
- d'encadrement et d'enseignement professionnel de la pratique des canyons à caractéristiques verticales et aquatiques nécessitant l'usage d'agrès

 

  • Quelle(s) condition(s) pour être accompagnateur en montagne ?

Les Accompagnateurs en Montagne doivent :

- être déclarés auprès de l'administration nationale des sports,

- être titulaires d'un brevet d'Etat et d'une carte professionnelle,

- posséder une responsabilité civile professionnelle,

- être à jour de leur recyclage professionnel obligatoire.

Pour en savoir plus : http://lesaem.org/

L'accompagnateur de tourisme
  • Que fait-il ?

L'accompagnateur/trice de tourisme encadre le groupe de visiteurs au cours de circuits touristiques en français ou dans une langue étrangère. Il/elle commente le parcours, certains lieux et valorise la culture locale et le territoire. L'accompagnateur /trice de tourisme élabore ou contribue à l'élaboration d'une prestation d'accompagnement (voyages, excursions, balades et visites) - Pour en savoir plus : www.afpa.fr

 

  • Quelle(s) condition(s) pour être accompagnateur de tourisme ?

Les activités de guide-accompagnateur ou d'accompagnateur de tourisme ne sont pas des professions réglementées et sont libres d'accès en France. 

Toutefois, une formation qualifiante prépare au métier d'accompagnateur de tourisme.

Le guide-accompagnateur ou accompagnateur de tourisme, en activité libérale, doit déclarer sa société et être couvert par une assurance responsabilité civile professionnelle.

Le guide nature ou animateur nature :
  • Que fait-il ?

Cet amoureux de la nature ne manque pas d'imagination pour capter son public : il créer des sentiers et vous accompagne pour des petites balades (qui ne sont pas des randonnées) pour faire l'inventaire de la flore et de la faune. Il réalise des livrets pédagogiques sur les richesses naturelles locales...Pour en savoir plus : www.onisep.fr/

 

  • Quelle(s) condition(s) pour être animateur nature ?

Cette profession n'est pas réglementée, toutefois le bac pro et le BPJEPS consituent un premier niveau d'entrée.

L'animateur nature en activité libérale est tenu d'enregistrer son activité et d'avoir une assurance responsabilité civile professionnelle.

Il doit posséder des agréments pour toute pratique au sein d'un espace naturel sensible ou d'une réserve naturelle.

 

Pour vérifier si un dirigeant ou une entreprise est déclarée, entrez le nom du dirigeant ou de son entreprise ou son numéro SIREN sur le site internet du greffe des tribunaux de commerce : www.infogreffe.fr


 

Mis en ligne le 1er Mai 2016 par S.HOARAU

 

Sources :

- Articles L221-1 et suivants du code du tourisme
- Articles R221-1 et suivants du code du tourisme
- Arrêté du 9 novembre 2011
- Arrêté du 7 mars 2012

www.afpa.fr

L'agence France Entrepreneur : www.afecreation.fr

Le syndicat des accompagnateurs en montagne : http://lesaem.org/

www.onisep.fr/

La fédération nationale des guides interprètes et conférenciers : http://www.fngi.fr/

 
 
 
 

Contacter l'ARGAT :

​Telephone : 06 92 155 167

Email : argat.reunion@gmail.com

  • Facebook - Black Circle
​​​© Tous droits réservés, 2020, ARGAT  Crée par S.HOARAU - Actualisation par Mathieu PITOU - Wix.com